L’équation du leadership

Philippe GABLIN
Président d’EQUIP France – Coordinateur national

Dans une des leçons EQUIP, intitulée «leadership et crédibilité : notre capacité à prendre des décisions saines», John Maxwell nous explique en tout début de leçon ce qu’est selon lui l’équation du leadership. J’aimerai focaliser cette «réflexion sur le leadership» sur cette petite partie qui n’en est pas moins importante. Il est impératif pour tout leader de non seulement comprendre mais de réussir cette équation car il y est confronté quasi quotidiennement. Cela vous permettra de vous interroger et le cas échéant de vous re-positionner sur cette équation. Alors êtes-vous prêt ? Allons-y !

Amicales salutations à tous,
Philippe Gablin

 

L’équation du leadership :
Caractère + compétences = crédibilité

Votre crédibilité en tant que leader va dépendre de votre force de caractère et de votre compétence. Les gens doivent être convaincus que vous êtes intègre et capable d’accomplir votre tâche. Même si Dieu vous fait la grâce de vous accorder ces deux aptitudes, il vous appartient de les développer par la discipline et la croissance personnelle dans la sphère du don qu’il vous a donné.

Aller au bout de son appel: prendre et assumer les bonnes décisions.

Le test de crédibilité sans doute le plus difficile pour un leader réside dans sa capacité à aller au bout de son appel en assumant les bonnes décisions. Ce test permet de répondre à deux questions: Le leader est-il capable de prendre une décision difficile et l’assumer jusqu’au bout? Et, si tel est le cas, va-t-il vraiment le faire?

Marion Folsom a dit : «Vous vous apercevrez que 95 % des décisions que vous prendrez durant votre vie professionnelle pourraient être prises par un adolescent ayant un minimum de bon sens. Mais c’est pour les 5 % qui restent que l’on vous paie.»

D’après une étude sur des dirigeants inefficaces dans plus de 200 entreprises, l’incapacité à prendre des décisions serait l’une des raisons premières de leur échec. Le plus difficile dans la prise de décision n’est pas de savoir quelle est la bonne décision à prendre, mais le faire réellement.

Qu’est-ce qui rend cet appel si difficile?

1. L’impopularité
Choisir de faire ce qui est juste même quand ça va à l’encontre des idées communément admises.

2. L’esprit de service
Placer l’intérêt des autres avant le mien.

3. Le renoncement
Laisser tomber ce qui me plaît tant pour progresser sur le chemin de la croissance.

4. La formation du caractère
Choisir de me discipliner dans les domaines où je suis faible.

5. Le prix à payer
Continuer à avancer même quand ça coûte cher. On s’arrête souvent quand ça devient trop coûteux.

6. Le manque d’expérience
Savoir que je ne sais pas, et aller tout de même jusqu’au bout.

7. L’égo
Choisir de marcher sur mon orgueil et reconnaître où réside le problème : en moi-même !

8. La confrontation
C’est le plus dur : choisir de confronter les situations ou les personnes qui «déraillent».

9. L’influence
Un leader peut vivre son appel sans tenir compte des autres, ce qu’il fait va cependant inévitablement avoir un impact sur autrui.

John Maxwell

 

Prochaines formations EQUIP: Montreuil, Lille, Le Havre, Sainte-Anne (Guadeloupe), Nîmes
www.equip-france.com